Actualité

10 conseils campagne com
le 22 octobre 2020

10 conseils pour lancer sa communication de campagne

Avant de vous lancer et de soumettre un projet, voici quelques conseils pour vous aider à bien réussir une campagne de collecte de fonds en ligne. Inspirée des mécaniques du crowdfunding, une campagne de collecte de fonds en ligne utilise le digital pour inciter des dons individuels ou d'entreprise dans le cadre du mécénat de la Fondation INSA. Pour en savoir plus sur l’origine du crowdfunding et comment il prend son essor en 2020 nous vous recommandons cet article.

Planifiez et animez votre campagne

La durée moyenne d’une campagne est de 45 jours. Comptez au moins une semaine de plus de mobilisation de votre équipe avant le lancement de la campagne. En effet, il vous faudra préparer la description de votre projet, choisir vos contreparties et aussi animer votre campagne. Cette dernière évoluera au gré de vos mails et vos messages sur les réseaux sociaux. Pour de bons résultats, fractionnez votre effort. Ainsi commencez par un premier message d’annonce de votre projet. Laissez passer quelques jours ou une semaine, puis relancez vos contacts cette fois-ci avec un autre message, plus thématique ou plus engageant. Ne répétez pas la même chose ! Quand des donateurs vous font des commentaires répondez-y publiquement. S’ils vous écrivent des mails, pour de simples questions, soyez réactifs. Il vous faudra donc prévoir une personne qui réponde à toute ces sollicitations. N’oubliez pas que le départ est essentiel. Soignez bien votre message, évitez les fautes d’orthographe et testez avant d’envoyer vos informations à  vos contacts.  Prévoyez aussi un point d’étape à mi-parcours pour voir comment la collecte fonctionne et, le cas échéant modifiez vos messages. Enfin, n’oubliez jamais d’informer vos donateurs lors de la clôture de campagne, cela quelque soit le résultat. Ils vous ont fait confiance a vous de savoir l’entretenir en sachant reconnaître leur participation. 

Ajustez vos objectifs de financement et vos paliers

C’est une partie qui peut s’avérer compliquée car la collecte de fonds en ligne peut dépasser toutes les espérances ou bien être un échec retentissant. Notre meilleur conseil : calculez combien vos proches et vos contacts seraient-ils prêts à donner au projet ? Combien sont-ils? Regardez les autres projets déjà financés ou en cours de financement sur cette plateforme ou d’autres. Cherchez des projets similaires au vôtres ou dans la même démarche. Combien de donateurs ont-il eu? Combien ont-ils demandé? Combien ont-ils reçu et en combien de temps? En regardant ses exemples vous aurez une véritable appréciation du marché, de comment la collecte de fonds en ligne fonctionne. Soyez prudents sur votre objectif global, voire modeste car mieux vaut financer à plus de 200% un projet, que finir à 60% pour un projet trop ambitieux.

Calculez vos contreparties

Quand nous allons au restaurant nous aimons bien le menu mais souvent on parcourt la carte pour être sûr de ne rien rater. Pour les contreparties c’est un peu la même chose parce que nous adorons choisir. Mais aussi parce que pour chaque montant de don on obtient une contrepartie spécifique. Cela peut aller d’une simple reconnaissance, à une invitation à rencontrer l’équipe ou bien un prototype de votre projet.  Pensez à ce que chaque contrepartie soit claire, qu’elles aillent dans un ordre de progression, qu’elles soient raccord avec votre projet et surtout qu’elles donnent envie ! Voici un lien qui pourrait vous donner des idées ou bien encore cet article. 

Identifiez votre premier cercle et mobilisez-le

Les proches seront et resteront vos meilleurs alliés de la campagne. À vous de bien les identifier et de les convaincre non seulement de vous soutenir mais aussi de parler de votre projet de le recommander. Par premier cercle on entend non seulement les amis et les proches mais aussi les autres personnes que vous connaissez directement et qui peuvent être intéressés. Si par exemple, vous avez reçu par le passé un soutien d’un banquier pour un autre projet ou bien un journaliste à écrit un article sur vous, contactez-les par un mail individuel et personnalisé. Cela peut prendre plus de temps qu’une newsletter, mais le taux de visite de votre projet par mail envoyé sera forcément plus élevé. Ce sera aussi plus facile de leur demander dans le futur de relayer vos messages sur les réseaux sociaux.  

Montez une équipe avec des rôles clairs

Pour pouvoir soumettre un projet, la coopérative INSA demande un interlocuteur unique disponible par mail et téléphone pour discuter autour du projet. Au delà, vous êtes libres de vous organiser comme vous voulez. Mais attention, nous vous conseillons fortement de déterminer les rôles de chacun pendant la campagne de collecte de fonds. Ne chargez pas toutes les responsabilités sur les mêmes épaules. Démarcher vos proches avec des mails personnalisés, constituer le dossier pour être éligible, produire des textes clairs et impactants, choisir des illustrations… la charge peut-être étouffante. Établissez des postes selon les compétences de chacun, et s’ils vous en manque demandez-nous conseil.

Une présentation de projet courte et claire

C’est une question qui peut paraître évidente mais faites le test suivant avec un ami ou un parent: résumez en 30 secondes votre projet en donnant des éléments de réponses aux questions suivantes :

Quel est l’objectif du projet? Pourquoi c’est important? xComment vous allez vous y prendre? Qui va participer? Pourquoi la personne qui vous écoute devrait vous financer?

 Pourquoi faire aussi court? Parce que l’attention et l’intérêt des personnes est très courte, qu’ils sont très sollicités sur les réseaux sociaux ou sur internet et aussi parce qu’il existe toujours la possibilité d’un autre projet à financer qui face concurrence avec le vôtre. Peut-être que cela prendra du temps, des aller-retours, des corrections mais cherchez continuellement la bonne formule. Elle vous servira à structurer tous vos messages de la page de présentation de votre projet à vos posts sur les réseaux sociaux.

De belles images

Finies les pages avec des textes à rallonge. Aujourd’hui sans images ou vidéos, le navigateur sur internet ne vous voit plus. Pensez-donc à des photos et vidéos de qualité. Pour les photos, pensez au format carré pour les réseaux sociaux. Privilégiez des images avec des personnes, les porteurs de projets ou les bénéficiaires de celui-ci cela facilitera l’identification du donateur avec votre projet. Pour les vidéos plus c’est court mieux c’est ! A partir de 30 secondes et jusqu'à grand maximum 2 minutes vous aurez l’attention du potentiel donateur. Au-delà vous courrez le risque d’être zappé. Si vous tenez à aller au-delà, pensez à mettre  les éléments de votre présentation courte et claire dès le départ de votre vidéo. Faites-vous accompagner et conseiller par une équipe de communication pour plus de détails. 

Lire, lire et  relire

La meilleure des inspirations vient en regardant ce que font vos petits camarades. Alors n’hésitez pas à lire les différents projets de la plateforme. Comment ils se sont présentés, leurs choix d’images, les sections commentaires… Rendez-vous aussi sur la page FAQ qui répond en détail aux principaux aspects de la plateforme. . Et ensuite allez voir les autres plateformes comme HelloAsso, Ulule ou kisskissbankbank  en particulier leurs sections blogs et ressources. Enfin si vous voulez des informations plus pointues sur les plateformes participatives allez faire un tour du côté de Finance Participative pour voir les grandes tendances du marchés de la finance participative.

Posez des questions

Pas de questions, pas de réponses. Nous sommes là pour vous aider! Avant de déposer un projet vous pouvez nous contacter directement par mail en cliquant sur l’onglet contact. Une fois votre projet soumis, nous informerons votre INSA d’attache de votre proposition et nous reviendrons vers vous avec plusieurs formules d’accompagnement soit par les services de l’école, soit par l’équipe d’animation de la coopérative, soit par les deux! Dès que nous aurons répondu vous recevrez des informations de contact, utilisez-les ! 

Remerciez

Pensez à toujours savoir remercier celles et ceux qui vous ont aidé au fur et à mesure du projet et surtout à la fin. Comme un conseil ne vaut que s’il est appliqué voici les remerciements de l’équipe d’animation de la coopérative : à Alexis Metenier et Franck Bizet de la Fondation INSA pour nous avoir fait confiance en nous donnant les clés du projet, à Fabrice et Ludovic d’Easycrowd pour avoir été un prestataire de grande qualité, au porteurs du projet alumni pour avoir su nous challenger lors de ce premier projet (et quel succés) et à Coline Faure, complice de nombreuses réunions et de bingos, avant qu’elle ne s’en aille vers d’autres horizons.

A lire également

A lire également

Yannick kuhn vignette
le 17 février 2021

"Vous ne voulez pas d'un monde sans abeilles ? Nous non plus !"

"Vous ne voulez pas d'un monde sans abeilles ? Nous non plus !"
Entretien avec Yannick Kuhn sur la collecte de fonds pour NOEHMI, une ruche connectée qui a pour ambition de sauver les abeilles à miel.
Lire
Christiannibourel1
le 22 octobre 2020

La Fondation INSA vue par son président, Christian Nibourel

La Fondation INSA vue par son président, Christian Nibourel
Présentation de la Fondation INSA par son président, Christian Nibourel.
Lire
Recu fiscal 2
le 22 octobre 2020

Mode d'emploi du reçu fiscal

Mode d'emploi du reçu fiscal
Pour les projets éligibles, la Fondation INSA peut délivrer un reçu fiscal . Découvrez à quoi il sert et comment l'utiliser.
Lire